Le criquet

Le criquet est un insecte chanteur présent quasiment partout sur la planète. Souvent confondu avec le grillon ou la sauterelle, il s’en différencie par son physique et son régime alimentaire.

Comment reconnaître un criquet ?

Gris ou vert selon les espèces, il a des antennes courtes et articulées.
Il a deux paires d’ailes qui lui permettent de voler sur de grandes distances. Cependant, il se déplace généralement plutôt en marchant, en sautant ou par vol de très courte distance.

Ces caractéristiques physiques sont des moyens de le différencier des sauterelles et grillons, qui eux ont des antennes beaucoup plus longues et fines que le criquet. De plus les ailes ne sont pas positionnées de la même façon sur le dos de ces 3 insectes : les ailes des sauterelles sont placées plutôt sur le côté de l’abdomen, alors que les ailes du criquet (et du grillon) sont bien à plat sur le dos.

Quand les criquets « chantent », on dit qu’ils stridulent. Le bruit émis est en réalité dû au frottement de leurs pattes arrières contre leurs ailes. Ce son caractéristique est produit aussi bien par les mâles que par les femelles et sert à attirer des partenaires pour l’accouplement ou à marquer un territoire.

Le criquet est-il nuisible ?

Le criquet est herbivore : il se nourrit d’herbes et de feuilles, essentiellement de graminées. Son régime alimentaire est une des différences du criquet avec les sauterelles et les grillons, qui eux sont omnivores.

Nous avons en France une centaine d’espèces de criquets. Ils vivent ici en solitaire et ne représentent pas un risque pour nos jardins. Biensûr, les feuilles sont grignotées et abîmées, mais la survie des plantes n’est en aucun cas menacée. Au contraire, cet insecte constitue un parfait garde-manger pour ses prédateurs : oiseaux, lézards, et autres petits carnivores que nous accueillons volontiers comme aide-jardiniers. Inutile, par conséquent, de chercher à exterminer les criquets avec l’emploi de pesticides car ils y sont très résistants et les produits tueraient plutôt leurs prédateurs, que nous cherchons à protéger…

Bien entendu il n’y a aucune similitude avec les criquets qui sévissent en Afrique et en Asie et qui se déplacent par milliards, formant d’énormes nuages et ravageant toutes les cultures sur leur passage. Sur ces 2 continents, le criquet est évidemment chassé et constitue par la même occasion une nourriture riche et abondante.
Préparez-vous d’ailleurs à tenter de nouvelles expériences gustatives car le plat de criquets grillés arrive en occident et intéresse énormément le secteur de l’alimentaire pour sa teneur riche en protéines ! Les insectes sont, paraît-il, l’avenir de l’alimentation humaine. 😏

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s