Le renard roux

Le renard roux est de la famille des canidés. Son nom vient du prénom germanique Renart (Reinhard). Le mot « renard » s’est imposé comme nom commun au Moyen-Âge et a remplacé « goupil », l’ancien nom français du renard, suite au succès du Roman de Renart. C’est un livre datant du VIIe siècle et dans lequel on suit, entre autres, les aventures du rusé goupil Renart.

Une technique de chasse bien à lui

Le renard roux chasse en solitaire. C’est un animal diurne mais il chasse plutôt après le coucher du soleil et se repose pendant la journée. Il se nourrit de lapins, de rongeurs ou d’oiseaux le plus souvent, mais il est omnivore et peut se contenter d’autres types de nourriture comme par exemple des charognes, des amphibiens, des fruits ou les déchets qu’il trouve en ville.
Il a une technique de chasse particulière que l’on appelle mulotage. Cela consiste à repérer la proie par l’ouïe et à l’attraper en sautant haut pour retomber à la verticale, directement sur cette proie. C’est une technique particulièrement efficace pour chasser les rongeurs cachés dans des galeries en zones herbeuses.
Le renard peut aussi chasser de façon plus ordinaire. Pour attraper un animal qu’il a repéré sur le sol, il utilise la chasse à l’affût, se rapprochant lentement et silencieusement de sa proie.
Enfin, comme pour entretenir sa réputation, il lui arrive d’utiliser la ruse pour attraper des proies plus difficiles que sont les oiseaux.

L’habitat du renard roux

Le renard roux se trouve partout : dans les champs, les clairières, en forêt et même dans les grandes villes.
Il vit sur un territoire de plusieurs centaines d’hectares.
Bien que préférant dormir à l’air libre, les renards se réfugient dans un terrier pour la naissance des petits. Les renards ne le creusent jamais eux-mêmes, ils occupent un terrier abandonné (celui d’un lapin ou d’un blaireau par exemple).

L’apprentissage des renardeaux

Pendant les deux premières semaines suivant leur naissance, les renardeaux sont aveugles. La mère reste avec eux 24h/24 dans le terrier et c’est le père qui s’occupe d’aller chasser et de rapporter de quoi manger.
A l’âge d’un mois environ, les renardeaux ont les yeux bien ouverts et sont suffisamment forts pour faire leur première sortie à l’air libre.  Ils passent leur temps à jouer et à se bagarrer. Leurs parents leur offrent de petites proies pour qu’ils s’entraînent à chasser et qu’ils apprennent à manger le gibier.
Ils sont sevrés entre 6 et 9 semaines et deviennent totalement autonomes vers l’âge de 3 mois. Ils quittent alors le terrier familial chacun de leur côté pour conquérir leur propre territoire.

Une réflexion sur “Le renard roux

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s