Le cygne tuberculé

Il existe plusieurs espèces de cygnes. Chaque espèce est présente dans une région du monde différente, et a une apparence et un comportement spécifiques. Le cygne le plus commun en France est le cygne tuberculé.

Présentation du cygne tuberculé

Ce grand oiseau mesure entre 125 cm et 170 cm. Lorsqu’il déploie ses ailes, son envergure peut atteindre les 240 cm. C’est l’un des plus lourds oiseaux capables de voler.
Les petits ont le bec gris et un duvet brun-gris. Quand ils grandissent, le bec rosit et la bosse qu’on appelle tubercule commence à pousser au-dessus du front. Leur plumage devient blanc au cours de la première mue en hiver.
A l’âge adulte, le cygne tuberculé est blanc avec un bec orange et un tubercule noir au-dessus du bec (qui lui a valu son nom de cygne tuberculé).
Son espérance de vie est d’environ 20 ans.

Son mauvais caractère

Le cygne tuberculé est réputé pour être assez agressif, surtout au moment de la nidification. C’est un animal plutôt silencieux (il est aussi nommé cygne muet) qui communique beaucoup par ses postures. On le voit souvent battre des ailes et frapper l’eau avec ses pattes palmées en signe d’agressivité. Mais il peut aussi souffler, notamment lorsqu’il cherche à impressionner un adversaire, un peu comme font les chats.
Lorsqu’il se bat le cygne peut frapper son adversaire avec ses ailes ou le mordre.

Autres caractéristiques

Sur terre

Le cygne a une démarche un peu maladroite mais il est quand même capable de se déplacer assez vite en courant.

Sur l’eau

Les cygnes vivent sur les plans d’eau calmes, les lacs, les étangs. Ils se déplacent sur l’eau grâce à leurs pattes palmées. Les petits montent souvent sur le dos de leurs parents. Pour se nourrir, les cygnes adultes plongent leur tête sous l’eau, cou tendu, pour aller arracher les algues. Les petits mangent la végétation coupée par leurs parents.

Dans les airs

Avant de s’envoler, le cygne doit courir sur quelques mètres de distance pour pouvoir décoller. Il a un vol puissant et garde le cou bien tendu vers l’avant. Il peut voler à une vitesse d’environ 85 km/h. Les battements de ses ailes produisent un bruit caractéristique, une sorte de vrombissement, qui peut s’entendre à plusieurs dizaines de mètres.

Une réflexion sur “Le cygne tuberculé

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s