Les papillons

Papillon est le nom commun que l’on donne aux lépidoptères. Ils font partie des insectes les plus répandus dans le monde. Il existe plus de 150 000 espèces de papillons différentes, réparties dans 120 familles.

Naissance et transformations

Les papillons sont des insectes à métamorphose complète. Leur cycle de vie est divisé en 4 étapes : œuf, chenille (larve), chrysalide et imago (papillon adulte).
L’œuf est pondu près d’une plante dont la chenille pourra se nourrir. L’éclosion de l’œuf se produit 5 à 10 jours plus tard.
C’est alors la chenille qui apparaît et qui grossit très rapidement, avalant une grande quantité de nourriture. La chenille va muer 4 à 6 fois au cours de sa croissance.
Ensuite, elle se transforme en chrysalide. Selon les espèces de papillons, la chrysalide peut se trouver dans un cocon fabriqué en fils de soie, et peut être enterrée dans le sol ou à l’air libre. La période de nymphose est très variable selon les espèces, allant de quelques jours à plusieurs mois.
Lorsque le papillon est prêt, il sort du cocon. Ses ailes, encore molles et froissées, se déploient petit à petit. Au bout d’une heure ou deux, il est capable de s’envoler. Certaines espèces ne vivent que quelques jours alors que d’autres vivent plusieurs mois.

Particularités physiques

Les ailes des papillons

Les ailes de papillons sont composées de cuticules et de nervures. Elles sont recouvertes d’écailles colorées empilées comme les tuiles d’un toit. Les couleurs que l’on observe sur les ailes sont produites, selon les espèces, par des pigments ou par diffraction de la lumière sur les écailles.
Les couleurs des ailes ont plusieurs rôles. D’abord, elles permettent aux papillons d’une même espèce de s’identifier plus facilement. Les papillons mâles ont en plus des écailles spécialisées, appelées androconies, qui diffusent des phéromones lors des parades nuptiales.
Les couleurs ont aussi un rôle de camouflage et de protection. Les couleurs ternes (brun ou noir) présentes sur le revers des ailes permettent au papillon de se confondre dans la végétation. Les couleurs vives, parfois même criardes de certains papillons, évoquent la toxicité et effraient les prédateurs. Certains papillons ont des motifs en forme d’yeux appelés ocelles, comme le Paon du Jour, qui servent aussi à effrayer les prédateurs.

Le proboscis

A l’exception des certaines espèces, les papillons utilisent une trompe pour aspirer le nectar des fleurs . Cette trompe est appelée proboscis et est formée par les mâchoires qui se sont assemblées et fortement allongées pendant la nymphose. Au repos, la trompe reste enroulée sur elle-même et elle se déroule par l’activation de centaines de muscles lorsque le papillon veut se nourrir. Tous ces minuscules muscles font de la trompe un organe très souple et très mobile, ce qui permet au papillon de rechercher le nectar dans les parties de la fleur les plus difficiles d’accès sans avoir à bouger sa tête.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s